Displair

Vous souvenez-vous de cette scène de Minority Report dans laquelle Tom Cruise manipule des images sur un écran virtuel ? Grâce au Displair, cet écran révolutionnaire qui projette des images à partir d’air et de particules d’eau, la réalité a rejoint la fiction.
 
Une révolution technologique accessible grâce à la location évolutive
Né de l’imagination d’un étudiant russe en 2010, le Displair a depuis considérablement évolué, notamment grâce à une levée de fonds d’1,5 million de dollars qui a permis d’investir dans la recherche et le développement. Commercialisée aux Etats-Unis, une première version est disponible depuis mai 2013 : la France devrait d’ici peu pouvoir le proposer à son tour. Le tarif de cette innovation est encore prohibitif, mais grâce à la location évolutive, il est possible de bénéficier dès à présent de ce bijou de technologie. Karina Lawrence, directrice générale d’un distributeur agréé aux USA, a pu tester ce nouvel écran : « Il existe déjà d’autres systèmes de projection utilisant un flux d'air avec des particules d'eau, mais aucun ne propose une telle interactivité ». Le Displair dispose en effet d’une technologie multi-touch, permettant de manipuler les images à un ou plusieurs utilisateurs simultanément.
 
De nouvelles possibilités pour les campagnes d’affichage
Outre l’attractivité provoquée par cet écran d’un nouveau genre, il est également possible de sentir les images : des capsules intégrées évaporent une fragrance lorsque le visuel est projeté. De quoi séduire de nombreux annonceurs, notamment dans l’industrie cosmétique.
Mais ce n’est pas tout… A l’heure où les surfaces tactiles installées dans des lieux accueillants du public sont sous-utilisées car jugées peu hygiéniques, comme au Japon par exemple, le Displair tire son épingle du jeu… Ce qui offre de belles perspectives à cet écran révolutionnaire dans les secteurs de la santé, des transports, de l’hôtellerie…
Un potentiel indéniable qui permettra sans doute à la start-up russe, qui a ouvert son siège américain à San Francisco, d’atteindre son objectif de 3 000 exemplaires vendus aux USA sur 2013.
 
Le coût de l’innovation
Vous souhaitez bénéficier de l’image moderne du Displair ? Cet écran de 30 pouces est aujourd’hui proposé au tarif de 30 000 € HT. Grâce à la location évolutive, il est désormais possible d’acquérir cette technologie tout en préservant votre trésorerie : nos experts se tiennent à votre disposition pour étudier avec vous la faisabilité de votre projet. N’hésitez pas à nous solliciter.
 
 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot. Merci.
3 + 9 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.