Location des outils de production

Le secteur de l'industrie n'a cessé d'évoluer. Après l’apparition de la machine à vapeur, de l’électricité puis de l’électronique, le phénomène de numérisation des activités économiques gagne du terrain. L’usine connectée représente aujourd’hui la prochaine étape dans l’évolution de l’industrie actuelle. Et pour ne pas rester à la traîne, les PME doivent moderniser leur outil de production. La location évolutive permet de les y aider. Realease Capital explore les avantages de ce type de solution.

« Smart factory », « Usine connectée », « Industrie 4.0 », les appellations sont nombreuses pour désigner la quatrième révolution industrielle qui est en cours. Big Data, robotisation, intelligence artificielle, internet des objets..., les nouvelles technologies évoluent, l'organisation des modes de travail se modifie bouleversant le process de fabrication industrielle. Face à cet environnement en pleine mutation, les entreprises sont obligées de s'adapter.  Résultat, elles doivent innover pour améliorer leur performance, rester compétitives et satisfaire les demandes du marché. En effet, cette évolution vers l'Usine connectée qui introduit internet et le data dans les ateliers de fabrication, représente de nombreux bénéfices pour les PME :

  • Acquisition d'une plus grande flexibilité avec une production qui s'adapte à la demande du client en temps réel
  • Valorisation des données avec l'analyse des performances et des baisses de qualité
  • Optimisation les coûts d'énergie avec une production qui s'effectue à des horaires où l’énergie est moins chère
  • Développement de la collaboration homme-machine
  • Optimisation de la traçabilité des produits avec la géolocalisation les objets perdus

Leasing  : une charge plutôt qu'une dette

Statistiques de leasingSelon le livre blanc de Bosch, l'accès à l'Industrie connectée permettrait d'augmenter la productivité des usines de 30 % . Une statistique confirmée par les premières Smart factories mises en place. Siemens, à Amberg (Allemagne) – avec ses processus automatisés à 75 % – constate une réduction des coûts de 25 %. L’usine produit une carte-mère toutes les secondes avec un taux de qualité de 99,9988 %.  Si les grandes entreprises d'Outre Rhin se sont déjà lancées, les PME accusent un certain retard. D'après une étude du  cabinet Ernst & Young réalisée fin 2016, 80% des 705 entreprises interrogées estiment que l’Industrie 4.0 est « stratégiquement importante » pour leur activité mais elles ne sont en fait que 40 % à avoir fait un pas vers la production intelligente et les objets connectés. Principal frein de la démocratisation des Smarts factories: le coût. 66 % des entreprises évoquent des investissements trop élevés. Pourtant, un dispositif existe, l'offre locative. « La location n'est pas une dette mais une charge. Cela fait toute la différence. Pour les entreprises, l'avantage est double. Cette solution leur permet de financer des investissements en gardant de la flexibilité et de ne pas s'endetter », souligne Isabelle Soret-Montchatre, directrice générale déléguée -Industrie - au sein de Realease Capital, spécialiste de la location d'actifs technologiques, proposant  des solutions globales, sur mesure, intégrant le matériel, les logiciels, le service et les assurances.

Leasing : gagner en compétitivité

outils de production 4.0Pour cette professionnelle, ce type de dispositif tend à se généraliser  : « L'industrie est en pleine métamorphose. A mesure que les machines deviennent plus technologiques, plus connectées, les services (contrat de maintenance, pilotage, traçabilité...) se développent dans l'industrie. L'évolution du marché et la nécessité de renouveler l'outil de production amènent les entreprises à recourir naturellement à la location évolutive qui est parfaitement adaptée à ce type de besoins».

La Banque européenne d'investissement (BEI) a également décidé de miser sur cette solution pour rénover l'outil industriel des PME-ETI françaises et européennes en appuyant le lancement de ISIA (Idinvest SME Industrial Assets), l'un des premier fonds diversifié à financer les équipements industriels des PME en leasing. « Nous nous sommes aperçus qu’un quart de notre portefeuille des sociétés était confronté à un besoin de financement de leur outil industriel pour répondre à un enjeu de compétitivité », confiait Sylvain Makaya, associé d’Idinvest Partners, au magazine Usine Nouvelle en octobre 2017. Doté de 150 millions d'euros, le fonds vise une taille cible de 300 millions d'euros qui garantira le financement de plus de 70 opérations en France mais aussi en  en Espagne, au Benelux et en Allemagne. Selon un communiqué publié le 31 janvier dernier par Idinvest Partners, « ISIA a pour ambition d’accompagner les PME européennes dans la modernisation des outils de production afin de les aider à relever le défi des gains de productivité face à une concurrence mondialisée ».

Leasing: une solution pour les PME TPE et TPI

Preuve que la formule fonctionne. Trois sociétés ont eu recours à cette solution : Albéa, spécialiste des emballages cosmétiques, un sous traitant d'Eiffage et MBF Aluminium ont sollicité ce fonds pour la location de machines pour un montant total de plus 15 millions d'euros. Si les grandes entreprises sont attirées par le leasing, certaines PME, TPE et TPI  ne sont pas en reste. « La location évolutive s'adresse aux sociétés intermédiaires de tous les secteurs. Realease Capital finance différents types de matériels, notamment des machines de nettoyage, des machines outils, de la robotique (robot de soudure et de découpe) et des groupes froid qui sont de plus en plus demandés à la location en raison d'une réglementation en perpétuelle évolution », conclut Isabelle Soret-Montchatre.

 

Pour aller plus loin :
Des solutions pour digitaliser les PME
La robotisation s'impose peu à peu dans les PME françaises
Quel avenir pour l’industrie du futur en France ?

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot. Merci.
2 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.