Si demain le spectateur pouvait changer la fin d'un film par la pensée  ? Richard Ramchurn, un chercheur de l'université de Nottingham (Royaume-Uni) spécialiste de l'interaction homme-machine, a réalisé un court métrage révolutionnaire, lit-on sur le site Futura Sciences. Celui-ci évolue en fonction des ressentis des spectateurs qui sont équipés, lors de la diffusion de ce film, de casques à électroencéphalogramme (EEG) NeuroSky, capables de mesurer leur degré d'attention. « Le film change en fonction de ce que vous pensez, et ce que vous pensez change le film,  Il devient une partie de votre esprit », souligne son créateur dans une interview accordée à Technology Review.

À retrouver sur Futura Sciences

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot. Merci.
13 + 6 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.