Les logiciels libres

Les logiciels libres séduisent les entreprises françaises

En France, l'open source gagne les entreprises, peut-on lire sur le site du Figaro. Des sociétés comme Airbus, BNP Paribas ou encore la société générale utilisent des logiciels libres.Ce type de programme gratuit permet aux utilisateurs de lire le code source - les instructions qui permettent au programme de fonctionner -, de l'utiliser, le modifier et le redistribuer. D'après le syndicat professionnel Syntec Numérique, le secteur représente aujourd'hui plus de 10% du marché français des services informatiques.

Recyclage avec Federec

Interview de Jean Philippe Carpentier, Président de la FEDEREC : « le secteur du recyclage investit 465 millions d'euros par an dont 56% dans les machines »

Après une année 2015 un peu difficile, le morale des recycleurs est de nouveau au beau fixe. Une étude présentée en octobre dernier par la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (FEDEREC) note un « retour à une certaine confiance en l’avenir ».

Ordinateur virtuel

Mobilité des entreprises : Shadow, le premier PC dématérialisé

Avancée notable en terme de sécurité et de mobilité des entreprises : dans un article publié dans Capital.fr, on apprend la création d'un ordinateur 100 % virtuel créé par la société hexagonale Blade. Grâce à une importante levée de fonds d'un montant de 51 millions d'euros, Blade a pu concrétiser son projet : faire accéder les utilisateurs, au moyen d’un écran et d’une simple connexion Internet, à la totalité de l'ordinateur– processeurs,logiciels.. – hébergé sur un serveur distant.

La réalité augmentée en chirurgie

La réalité augmentée au service de la chirurgie 2.0

C'est une première dans le monde de la chirurgie : une opération de l'épaule assistée par un casque de réalité augmentée Hololens sera réalisée le 21 novembre 2017 par le chirurgien orthopédiste Thomas Grégory, nous informe le site Sciences et Avenir. Ce nouveau outil de réalité augmentée permettra à l'équipe médicale de superposer virtuellement un modèle numérique en 3D du patient sur la zone à opérer.

Pages