Intelligence artificielle : des « juges virtuels » viennent en aide aux juristes français

Cela ressemble à une révolution dans le monde juridique. Depuis plusieurs mois des cabinets d’avocats, des directions juridiques ainsi que des compagnies d’assurances font appel à des moteurs d’intelligence artificielle sur internet pour régler certaines affaires. Un article publié dans Le Monde rapporte que certaines startups se positionnent sur ce marché, au potentiel très important. Parmi elles, la société française Case Law Analytics. Licenciements injustifiés, ruptures soudaines de relations commerciales… Elle propose à ses clients de soumettre leur affaire à un « juge virtuel » (un moteur d’intelligence artificielle), qui peut leur fournir des simulations de décisions judiciaires.

À retrouver sur Le Monde