Innovations pour les ORL

Dans le secteur ORL, les nouvelles technologies se développent. Les récentes innovations ont considérablement amélioré la pratique des spécialistes tant sur le plan du diagnostic que sur la prise en charge thérapeutique. Que ce soient dans les cabinets privés ou au sein des hôpitaux, les technologies font partie du quotidien des professionnels de santé. Realease Capital fait un tour d'horizon des trois innovations qui révolutionnent les pratiques ORL.

Une salle d'attente connectée

Around Innovation

Aujourd'hui, les innovations numériques sont présentes dès que l'on pousse la porte des praticiens. Gérald Valette, chirurgien ORL et oncologue, fondateur d'Around Innovation a développé une solution intitulée HealthCare Active pour rentabiliser le temps d'attente des patients chez le spécialiste. Concrètement, il s'agit simplement d'installer dans la salle d'attente des banquettes dotées de tablettes numériques paramétrées autour de quatre questionnaires thématiques : le profil médical du patient, la consultation à venir, l'éducation thérapeutique, et enfin les études cliniques. L'entreprise, qui facture l'équipement puis un abonnement, se charge de protéger, gérer et organiser les données recueillies. Le résultat est double. Le temps devient utile pour le patient qui s'informe, via son espace personnel, de sa santé et prépare sa consultation en répondant à des questions sélectionnées par son médecin. Quant au professionnel, grâce à ce questionnaire, il peut se concentrer sur l’essentiel et orienter qualitativement sa consultation. Around innovation a été qualifiée parmi les 10 finalistes des Awards eHM2017 à Monaco le 1er juin 2017.

Un smartphone pour observer le tympan 

Smart Scope

Après les tablettes numériques, c'est au tour des smartphones de s'inviter dans le cabinet de ces professionnels de santé. Et là encore, ce sont des spécialistes ORL qui, forts de leurs expériences, ont inventé des nouveaux dispositifs leur permettant de simplifier leurs outils de travail. En 2012, alors qu'il observe les images produites par la caméra d’un iPhone, le médecin ORL Laurent Schmoll a  l’idée de créer un dispositif multi-lentilles (le Smart Scope) permettant de relier le téléphone et l’endoscope. « Dans ma pratique quotidienne de médecin ORL, j’utilisais régulièrement, en consultation, une colonne de vidéo-endoscopie pour photographier les tympans de mes patients. Cette colonne était extrêmement encombrante et je cherchais une alternative pour être plus mobile, pour gagner du temps et de l’efficacité au cours de mes consultations », explique le spécialiste qui précise que ce dispositif améliore la communication avec le patient qui peut avoir accès à ces images et devenir acteur de sa santé. Entre-temps, Laurent Schmoll a développé  un logiciel d’intelligence artificielle permettant l’analyse des images du Smart Scope pour diagnostiquer, en temps réel, les maladies ORL. Un enjeu majeur pour les pays qui n'ont pas forcément accès à des spécialistes ORL.

Des robots chirurgicaux pour les zones délicates

ROBOTOL

La microchirurgie par la voie endoscopique connaît également de grands développements avec les progrès de la technologie du laser et surtout de la chirurgie robotique. Aujourd'hui, l’ORL n'hésite plus à intégrer les robots dans ses pratiques. S'ils ne remplacent pas les chirurgiens, certains robots leur apportent une aide précieuse.C'est le cas de  RobOtol dédié à la chirurgie de l'oreille moyenne, conçu en partenariat avec l'Inserm et la société Collin Medical qui  améliore la précision et la gestuelle dans les interventions, mais aussi réduit les risques chirurgicaux. « De façon plus pratique, l’objectif est d’apporter de la précision et de la fiabilité dans le geste chirurgical, pour que les performances soient moins « chirurgien-dépendantes ». Autrement dit, le RobOtol doit permettre de lisser vers le haut les résultats de la chirurgie, dans la mesure où les gestes critiques de l’intervention sont effectués par le robot, de façon programmée et sous contrôle du chirurgien », souligne le président directeur général de Collin Médical, Paul Jaeckel. Et les compétences de ce robot ne s'arrêtent pas là. A court ou moyen terme, RobOtol pourra rendre l’implantation cochléaire plus atraumatique et précise, pour préserver l’audition résiduelle et laisser la chance à des thérapies géniques futures mais aussi il pourra délivrer des médicaments dans l’oreille interne, une zone difficile ou non accessible par le chirurgien. La finalité étant d’améliorer l’audition et dans un deuxième temps de traiter les vertiges et les acouphènes.

Medrobiotic

Ce robot n'est pas le seul à pouvoir avoir accès à ces zones délicates. La  firme Medrobotics  a mise au point le robot  Flex system qui, comme son nom l'indique, a la particularité d’être plus flexible et plus maniable pour naviguer en toute sécurité dans les voies oropharyngées.  Il représente un atout essentiel pour les chirurgiens qui  peuvent visualiser et opérer des zones difficiles d’accès et les espaces confinés.Outre les cancers débutants, il permet la chirurgie trans-orale de lésions bénignes sélectionnées. Ces robots qui rendent possibles des actes chirurgicaux par voies naturelles renforcent la sécurité pour le patient, et écourtent son  temps d’hospitalisation et sa convalescence.

 

Sabrina Schmitt,
Directrice Générale Déléguée – Realease Capital, Direction Optelia Santé

« Nous sommes partenaires de plusieurs grands industriels tels que  Medtronic ou Karl Storz
qui fabriquent et distribuent des dispositifs médicaux entre autres à destination des ORL. Ce secteur, comme beaucoup d’autres en santé, profite de technologies innovantes à obsolescence assez rapide ou en tout cas à nécessité de renouvellement assez régulier. Les systèmes de navigation chirurgicale, l'endoscopie avec des endoscopes et fibroscopes toujours plus performants, toutes ces technologies évoluent très rapidement. La location évolutive est particulièrement adaptée à cette typologie de matériel car elle permet aux praticiens un accès facilité à l’innovation, avec des évolutions de matériels plus simples, plus rapides et plus économiques. »
 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot. Merci.
5 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.