l'innovation alimentaire

Agroalimentaire et restauration : les 5 meilleures innovations et tendances de 2017

L’industrie agroalimentaire (IAA) vit elle aussi au rythme de l’innovation. De la production des mets à la restauration, sans oublier le service et la vente, toutes les phases des métiers de bouche sont bouleversées par l’apparition de nouveaux logiciels et matériels agroalimentaires. Retour sur les plus innovants de l’année 2017.

L’innovation et la création de startups n’est pas l’apanage des nouvelles technologies.  L’agroalimentaire et l’ensemble des métiers de la restauration surfent aussi sur la révolution numérique et l’évolution accélérée des matériels professionnels. La preuve avec ce tour des  innovations récompensées lors du dernier salon Sirha, événement-clé des professionnels de la restauration, organisé en janvier dernier à Lyon. Une édition dont la directrice générale, Marie-Odile Fondeur, a tenu a signaler « la richesse de l’offre en termes d’innovation sur le salon : 260 dossiers reçus, dont les trois quarts de nouveautés présentées qui sont des avant-premières mondiales ou européennes ».

Sirha, le food studio

©Diph_Photography​

Innovation agroalimentaire et restauration : le four à cuisson accélérée

Commençons notre sélection des meilleures innovations de l’année en matière d’agroalimentaire et de métiers de bouche avec le four à cuisson accélérée d’Enodis « E2S » (lire ici le descriptif complet). 

four à cuisson accélérée

Primé lors de la dernière édition du Sirha, dans la catégorie « matériel – équipement – concepts », le four E2S offre à ses usagers un temps de cuisson ultra réduit. Ce four professionnel permet une cuisson 20 fois plus rapide qu’un four traditionnel. Ceci grâce une alliance de trois technologies de chauffe : les jets d'air chaud guidés, les micro-ondes et l’air pulsé.

Les avantages d’un matériel agroalimentaire si performant tombent sous le sens. En cuisine, le temps de cuisson réduit donnera aux équipes une productivité et une réactivité à toute épreuve. Les économies d’énergie réalisées grâce à l’E2S seront, par ailleurs, non négligeables.

Reste que le prix de ce matériel (10 000 €) invite les professionnels à penser à d’autres alternatives que l’acquisition brute du matériel, parmi lesquelles la solution de location financière évolutive. Comme c’est souvent le cas avec les équipements lourds et le matériel de cuisine professionnel, le leasing permet aux professionnels d’étaler l’investissement dans le temps, tout en suivant les évolutions des dernières innovations et en changeant d’équipements régulièrement.

Innovation agroalimentaire et restauration : le simulateur de température

Maintenir la température d’une lasagne ou d’un magret de canard, joliment présenté dans son assiette : c’est le défi que les restaurateurs pourront relever grâce à cette pépite d’innovation récompensée au dernier Sirha. Développée par l’entreprise belge Promeco et fruit de sept années de recherche et développement (R&D), l’invention Tempcontrol se fixe sur le service de table (assiettes, plats à four, plateaux…) et permet de capter la température contenue dans cette dernière pour la restituer à l’identique dès que celle-ci varie. Une réelle innovation dans le secteur du matériel de cuisine proféessionnel pour le service et le catering, réalisée de plus à l’aide de matériaux biodégradables. 


Innovation agroalimentaire et restauration : le chocolat en réalité augmentée

Qui dit industrie agroalimentaire et métiers de bouche dit commercialisation, vente et marketing ! L’innovation proposée par Woow e-MOTION, également primée au dernier Sirha, devait être mentionnée. Ce produit est signé PCB Création, une entreprise française qui conçoit, depuis 20 ans, « des solutions de décoration alimentaire destinées aux amoureux de la gastronomie ».

Le concept est simple mais efficace. Il préfigure les techniques de vente qui risquent fort de se développer dans le secteur du matériel agroalimentaire, dans les années à venir. Woow e-MOTION propose une gamme de chocolats « augmentés » grâce à un décor interactif. C’est grâce à l’application Magic Xperience que petits et grands pourront accéder, à l’aide d’un Smartphone ou d’une tablette, au monde féerique imaginé par PCB Création. De quoi faire sensation lors des anniversaires de vos enfants, comme en témoigne la vidéo promotionnelle ci-dessous.


À en croire Marie-Odile Fondeur, « La réalité augmentée est déjà bien présente en restauration. Les clients sont en recherche d’expériences et ces nouvelles technologies permettent de répondre à cette demande. » Notons par ailleurs que le Sirha 2017 a aussi accueilli une exposition de print food.

Innovation agroalimentaire et restauration : la percée du click & collect

À l’heure du tout numérique, les rapports entre une entreprise et sa clientèle évoluent à toute vitesse. L’industrie agroalimentaire et la restauration ne sont pas exemptes de cette logique. Alors que, pour les Français, les temps de pause déjeuner n’augmentent pas (plutôt l’inverse), les restaurateurs se creusent la tête pour diminuer le temps de service. C’est donc tout naturellement que de nombreux acteurs du secteur, tels que Clémentine Micolle, de la chaîne de restauration Vidici (voir vidéo ci-après), saisissent les opportunités offertes par le click & collect. 


Également connue sous le nom de check and reserve ou encore click and pick up, cette technique de vente consiste à ce que le consommateur prévoie en amont l’achat du produit et n’ait plus qu’à venir le récupérer sur le lieu de vente. Le click & collect s’applique, de plus en plus, à la restauration et participe grandement à sa digitalisation. En terme de matériel, cette tendance se traduit par la nécessité d’équiper les restaurants en écrans, bornes et autres boîtiers.

Outre un gain de temps considérable, pour le client et le personnel de service, l’achat sur commande permet aux entreprises d’étendre et de fidéliser leur clientèle, grâce notamment au one to one. Cette pratique, « qui consiste à individualiser les actions de promotion et de communication marketing en fonction des attentes et du profil de chaque client ou prospect », selon ce site spécialisé, peut participer à ancrer la restauration dans la digitalisation des échanges entre vendeur et client. Alors qu’hier les bons cafetiers ou restaurateurs connaissaient les goûts de leurs clients, la data viendra désormais rafraîchir la mémoire des commerçants.

Innovation agroalimentaire et restauration : la livraison, pierre angulaire de la digitalisation

Enfin, remarquons la digitalisation du secteur de la restauration ne serait rien sans la livraison. Food tech, restauration virtuelle, social dining se trouvent en plein essor.

Véritable pierre angulaire de ce processus, le portage des repas à domicile est de plus en plus usité, en France et partout en Europe. On peut lire, sur le site lsa-conso.fr, que : « Selon une étude, menée par l’incubateur de startup allemand Rocket Internet, [le marché de la livraison à domicile] devrait peser quelque 90 milliards d’euros en Europe dans quelques années. »

Ce nouveau mode de consommation alimentaire qui, hier, se cantonnait à la livraison d’une pizza par un jeune étudiant équipé d’une moto, subit de nombreuses évolutions. Aujourd’hui munis de leur vélo, les livreurs se proposent de vous amener chez vous des plats chaque fois plus variés. Les plateformes telles que AlloResto ou Deliveroo ne sont plus à présenter. D’autres, telles que UberEATS, déclinaison des services de Uber à la restauration, espèrent bien s’imposer sur le marché juteux de la food tech.

 

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot. Merci.
12 + 4 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.