Entreprises : 4 avantages fiscaux et financiers de la location

Entreprises : 4 avantages fiscaux et financiers de la location


avantages fiscaux et financiers de la location

Alors que les coûts des équipements augmentent et que leur obsolescence s’accélère, il devient de plus en plus intéressant pour les entreprises de recourir à la location évolutive qui présente de nombreux avantages fiscaux et financiers. Realease Capital fait le point.

Le marché de la location se porte bien. Selon les dernières statistiques de l’association française des sociétés financières (ASF), les financements locatifs de l’équipement des entreprises et des professionnels (location avec ou sans option d’achat) restent sur une dynamique positive. Sur les neuf premiers mois de l’année 2018, les nouveaux investissements ont enregistré une hausse de +7,4% pour une production de 21,6 Mds d’euros. Au cours de cette même période, les opérations avec option d’achat ont également progressé de +6,8% avec 12,1 Mds d’euros, dont 10,1 Mds d’euros pour les opérations en crédit-bail mobilier stricto sensu2 (+6,5%) et 2 Mds d’euros pour les opérations sur voitures particulières (+8,3%). De leur côté, les opérations de location sans option d’achat (location financière et location longue durée) étaient en hausse de +8,2% , avec 9,4 Mds d’euros d’investissements.

Les raisons de ce succès sont multiples. La location évolutive permet aux entreprises de faire face à l’obsolescence rapide de certains équipements en renouvelant leurs outils de production et ce, grâce aux avantages financiers et fiscaux que présente ce financement locatif. Il faut dire qu’aujourd’hui, la location évolutive représente l’une des réponses financières les plus adéquates au besoin de renouvellement fréquent des professionnels, en équipements mobiliers, techniques à forte obsolescence. Ainsi le leasing permet aux entreprises de bénéficier en permanence d’un matériel plus actuel (et des services de maintenance associés), capable d’assurer la rentabilité et l’efficacité de leur secteur d’activité. De plus, comme le rappelle Françoise Palle-Guillabert, la déléguée générale de l’ASF, la location évolutive s’adresse à tous les types de sociétés : « C’est un moyen d’accès au financement pour les TPE/PME en création (notamment celles innovantes et exportatrices) ou rencontrant des difficultés et un mode de financement ouvert à tout type d’investissements mobiliers (matériels et équipements professionnels) et immobiliers dans tous les secteurs d’activités ».

 1- Location  : une trésorerie sauvegardée

Trésorerie sauvegardéeLes sociétés engagées dans un contrat de location peuvent sauvegarder leur trésorerie, notamment dans les phases de développement des entreprises, et préserver leur besoin en fond de roulement. En dépensant une somme minime et forfaitaire chaque mois, les entreprises maîtrisent les flux et votre budget en lissant l’investissement sur plusieurs mois. Comme le précise la déléguée générale de l’ASF, la solvabilité apparente n’est pas impactée par la location évolutive :« le recours au leasing permet de ménager son ratio d’endettement dans la mesure où les loyers ne figurent pas au bilan comptable. Ainsi, la capacité d’endettement et d’investissement est préservée ».

2- Location : une meilleure maîtrise du budget

maîtrise du budgetLe financement du matériel est assuré à 100 % sans apport par le prestataire. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de disposer d’un apport initial et de décaisser la TVA correspondante. Les entreprises n’ont pas à payer la TVA en intégralité au début de leur contrat, puisqu’elle est échelonnée au fur et à mesure du règlement des loyers. Le rythme de paiement des loyers (mensuellement, trimestriellement, semestriellement, annuellement) peut être adapté en fonction des variations de chiffre d’affaires. Par conséquent, les sociétés qui choisissent la location évolutive peuvent répartir le coût de leur matériel sur sa durée en vie en payant chaque mois des sommes raisonnables.Enfin, les frais éventuels liés à l’usage de l’équipement sont à la charge du prestataire qui assure la maintenance et le renouvellement du matériel en cas de panne, vol…

3- Location : un traitement fiscal avantageux

traitement fiscal avantageuxLes sociétés qui optent pour le leasing payent moins d’impôts. En effet, les loyers de location financière, perçus comme des charges externes, sont déductibles de l’impôt sur les sociétés (IS) ou de l’impôt sur les revenus (IR). Considérés comme des charges d’exploitation du professionnel dans le compte de résultat, les loyers du matériel d’entreprise diminuent le bénéfice imposable de la société. Conséquence : une réduction du montant du résultat imposable au titre de l’impôt sur les bénéfices. Ce traitement fiscal est particulièrement avantageux pour les contrats de location à courte durée car plus les montants des loyers sont élevés plus le bénéfice imposable diminue. Ainsi, le leasing représente une solution adaptée pour la location d’équipements à forte obsolescence comme le matériel informatique.

De plus, le leasing étant en lien direct avec l’investissement des entreprises, il bénéficie généralement de toutes les mesures visant à favoriser cet investissement (ex : le dispositif de suramortissement de 40% dont l’utilité économique a fait ses preuves entre 2015 et 2017 et à la reconduction duquel l’ASF est favorable).

4- Location : des équipements au meilleur tarif

équipements au meilleur tarifEn tant que professionnels de location d’actifs technologiques, des sociétés comme Realease Capital peuvent négocier les prix des équipements. Ainsi, les entreprises qui optent pour ce type de financement  locatif ont la garanti de bénéficier d’un matériel à un tarif plus avantageux que s’ils l’avaient acheté.