La 3D, un standard pour le marketing et la communication des entreprises 


technologie 3D

Boris Zen« La 3D, c'est comme le passage du noir et blanc à la couleur », déclarait le réalisateur James Cameron au moment de la sortie de son film 3D Avatar en 2009. Depuis cette technologie qui permet de créer ou de reproduire de façon réaliste une image s'est imposée dans le 7ème art. Pirates des Caraïbes, Toy Story, Star Wars, on ne compte plus les films en 3D. Presque dix ans après Avatar, l'engouement des productions et des spectateurs est toujours au rendez-vous. De quoi donner des idées aux entreprises qui se tournent de plus en plus vers la vidéo 3D pour valoriser leur produit. Aujourd'hui, les services marketing et communication sont devenus accrocs à cette technologie. Realease Capital fait point avec Boris Zen, dirigeant de la société Progiss, distributeur informatique spécialisé dans les solutions graphiques et d'animation haut de gamme.

Realease Capital :
La technologie 3D est devenue incontournable. Pourquoi ?

Boris Zen : Le marché de la 3D est en plein développement. La 3D et les effets spéciaux sont devenus des standards. Aujourd'hui, grâce à des grands studios d'animation comme Pixar et Dreamworks, les films d'animation rivalisent de créativité et de technicité. Selon une étude du Centre national du cinéma et de l’image animée réalisée en 2017, 36 films d’animation dont 14 films proposés en 3D sont sortis en France et ont généré davantage d’entrées par film que les autres genres. Ces films hautement qualitatifs relèvent le niveau. Quiconque veut se lancer dans un projet en 3D aura des prétentions très exigeantes. De nombreux studios d'animation misent sur cette technologie car elle leur octroie plus de libertés artistiques et s'avère plus économique notamment concernant les coûts de production et de tournage. Avec la technologie 3D, inutile de déplacer les équipes techniques, les acteurs et de bloquer les routes, il suffit juste d'emmener le matériel, réaliser le film, le refaire en fond vert et transposer le tout en 3D.

Realease Capital :
Les services de marketing et de communication des entreprises se tournent de plus en plus vers cette technologie. Pourquoi ?

Visuel Ordinateur et tablette graphiqueBoris Zen : Les services de communication et de marketing des entreprises ont une appétence pour la 3D. Cette technologie est devenue plus abordable techniquement et plus performante. Elle s'adapte parfaitement aux besoins des entreprises provenant de différents secteurs. La 3D permet de valoriser une entreprise, un service, un produit ou encore un processus de fabrication. Par exemple, pour les projets d'architecture, cette technologie représente une véritable plus-value. Un film en 3D présente des maisons et des intérieurs qui ne sont pas encore réalisées et plonge le spectateur dans cette endroit afin qu'il puisse évaluer et se projeter dans ces lieux. Même opportunité pour la communication, la 3D permet de modifier un objet à volonté, de le placer dans différents contextes et évolutions par rapport aux besoins de la marque. Ainsi, le client peut voir l'évolution du modèle dans un cycle de vie. Au fur et à mesure des années, la 3D a réussi à s'imposer comme un levier incontournable pour engager les clients, attirer et fidéliser les cibles. La 3D est partout et tout le monde a envie de tester cette technologie. Les agences et les services marketing et de communication compris, qui doivent s'adapter à l'évolution de la 3D et se doter de matériels de plus en plus performants.

Realease Capital :
Quel est le type de matériels utilisé pour réaliser des vidéos en 3D ?

Boris Zen : Pour réaliser des films en 3D, il faut du matériel spécifique comme des stations de travail, à savoir des ordinateurs certifiés de gamme HP et des écrans de qualité supérieure pour avoir une rendu d' image excellent et pour retransmettre parfaitement les colorimétries. Mais pas seulement. On a besoin également de serveurs de stockage pour pérenniser les productions afin qu'ils ne disparaissent pas à la moindre coupure de courant. L'autre élément indispensable est le Render Farm (ferme de rendu) qui permet de calculer les images. Il faut savoir qu'une seconde de film d'animation équivaut à 25 images.

Realease Capital :
Pourquoi est-il intéressant de recourir à la location évolutive pour ce matériel ?

Tablette graphique 3DBoris Zen :Les budgets d'investissement pour un studio peuvent monter très haut. Par exemple, une station de travail coûte en moyenne 5000 euros et le prix d'un serveur de stockage peut aller jusqu'à 500 000 euros. Pour ce type de matériel, la location évolutive est très avantageuse. Et ce n'est étonnant que la moitié de nos clients fasse appel à cette solution. Grâce à ce dispositif, les studios peuvent changer régulièrement d'équipements et faire évoluer leur parc pour être toujours performants. La location évolutive leur permet également de répondre aux besoins, parfois inattendus, de leurs clients, en leur apportant un réelle souplesse et fluidité. De plus, la location évolutive permet de mixer des types de contrats selon le type de matériel, les besoin des clients et l’obsolescence des équipements dans un studio. Par exemple, les serveurs de calcul, qui ont un cycle de vie très court, peuvent être financés sur 24 mois, tandis que les serveurs de stockage peuvent être financés sur 5 ans.

Face aux exigences de ce secteur en pleine croissance et aux changement de normes réguliers, Realease Capital et sa marque « R-media » , spécialiste du financement locatif et de la gestion d’actifs technologiques dans les métiers de l’audiovisuel, des effets spéciaux, du broadcast, de la radio, de la télévision… met à la disposition ses compétences en matière d’informatique de haute performance, de stockage, de prise de vues (photo et vidéo), d'enregistrement/diffusion, d'équipements de salles, de logiciels

« R-media » propose des solutions globales sur mesures adaptées aux besoins spécifiques de ses clients : de la prise en charge de toute la gestion administrative de la commande en passant par le règlement des fournisseurs et le suivi des installations.

En savoir plus