Actualités, Financement

Location financière : pourquoi ça marche ?

La location financière de matériel en entreprise connaît une progression constante depuis 20 ans. Retour sur les raisons économiques, sociales et technologiques à l’origine de ce succès. Explications de REALEASE Capital.

L’époque du 100 % achat est révolue. Dans l’entreprise comme dans la sphère privée, les Français ont de plus en plus recours aux solutions de location financière pour s’équiper. En 2023, les entreprises ont ainsi massivement fait appel aux solutions de financement locatif d’équipements. Le financement locatif des matériels d’entreprise a augmenté de 14,6 % par rapport à 2022.

Location financière : des solutions adaptées aux contraintes de l’entreprise

Au-delà des chiffres, comment expliquer le succès de la location financière de matériel en entreprise ? Il est vrai que derrière le leasing professionnel d’un matériel agricole, d’une machine industrielle, ou d’un parc informatique, se devinent des réalités professionnelles différentes. Toutefois, la location financière de biens et équipements représente des avantages importants pour tous les acteurs qu’elle touche : le secteur de l’industrie, de l’agriculture ou des secteurs plus traditionnels comme la simple PME de services.

Dans le cas de la location financière de machine de chantier dans le secteur du BTP, l’engouement grandissant pour le leasing a sans doute à voir avec la crise covid. La question du financement est souvent évoquée pour privilégier la location financière à l’achat. En effet, dans les périodes d’incertitude sur les perspectives, la location est préférée à l’investissement pour ajuster les capacités de production. Autre argument, et de poids, le respect des normes et de la législation. Pour des matériels spécialisés, dont l’usage est fortement réglementé, la location financière reporte le respect des contraintes réglementaires (registres de sécurité, entretiens préventifs, visites de contrôle périodiques) sur une entreprise spécialisée ».

Location financière : dans la ligne de l’économie de l’usage

Reste que toutes les options de location financière de matériel et d’équipement ne se valent pas et qu’il serait imprécis de parler d’un secteur de leasing professionnel de biens sans distinguer les différentes options qui s’offrent aux entreprises. Si le crédit-bail, ou leasing, représente une solution de location avec option d’achat en fin de contrat, la location simple propose de jouir de l’usage du bien, sans posséder ce dernier. Autre option, la location financière se présente comme une solution d’usage pure, sans option d’achat, tout en offrant la possibilité de renouveler le matériel au fur à mesure du contrat et d’ajuster les budgets de location en fonction des besoins de la société. Une option de financement particulièrement adaptée aux matériels à forte accélération d’obsolescence, comme le matériel médical, l’industrie high-tech et bien entendu les équipements et parcs informatiques.

« La location financière sur ce type de matériels permet de se rapprocher des concepts de souplesse, de flexibilité. Elle correspond à la demande actuelle du marché qui est devenue plus une demande d’usage que de possession de matériel » rappelle le Président de REALEASE Capital, Cyril Marlaud.

Une demande désormais englobée dans le concept « d’économie de la fonctionnalité » que la Fondation Concorde définit de la sorte dans l’étude qu’elle lui a consacrée en 2010 :  L’étude de ce think tank économique indépendant liste ainsi un certain nombre d’entreprises ayant fait le pari de l’économie de l’usage. Parmi elles, la société Xerox qui propose depuis plusieurs années la facturation à la photocopie de son matériel, la société allemande Kaeser qui vend des mètres cubes d’air comprimé à pression définie, et non plus le compresseur lui-même, ou encore le français Michelin qui avec sa solution « Fleet solution » facture à ses clients poids lourds l’usage du pneumatique mesuré en kilomètres parcourus ou en déplacement tonnes kilomètres, sans qu’ils n’aient plus à se soucier de la maintenance ni du remplacement.
 

Location financière de matériel : plus de flexibilité et d’optimisation

Parmi les avantages de ce modèle d’économie basé sur l’usage, et dont la location financière peut se révéler un maillon essentiel, la Fondation Concorde souligne la prise en charge du cycle de vie complet par le producteur (de la phase de production à celle de gestion des déchets) ainsi que le déploiement d’une innovation au niveau du service d’usage. Du côté des avantages pour le client utilisateur du bien, la Fondation revient sur les aspects économiques tels que la possibilité pour le client « d’adapter sa consommation en biens et équipements à son besoin » mais aussi une « meilleure visibilité du coût global du fait du regroupement dans un seul centre de coût et une seule rubrique des éléments de suivi de coûts qui étaient auparavant dispersés ».

À ces avantages propres à l’économie de l’usage, des solutions comme la location financière peuvent ajouter une nécessaire préservation de la capacité d’autofinancement des sociétés. En effet, en optant pour le leasing de matériels et d’actifs technologiques loués ne sont pas considérés comme un endettement, mais une charge. Un changement de catégorie qui permet de libérer des fonds pour d’autres investissements plus urgents et d’optimiser la dotation en capitaux propres.

Pour en savoir plus :
Location financière évolutive : les trois (bons) réflexes pour se lancer !
Top 3 du matériel d’entreprise qu’il vaut mieux louer

Partagez cet article :

 » La location financière : Un pilier de la transition vers une économie durable et circulaire. « 

La Newsletter

Vous chercher
un financement ?

Vous souhaitez proposer
une offre de location
à vos clients

Quels sont les avantages
du financement locatif ?

Continuez votre lecture

Innovations en ophtalmologie : l’importance de la location financière pour s’équiper

Publié le 11 juillet 2024

> LIRE PLUS

L’avenir de l’enseignement : L’IA au cœur du changement

Publié le 4 juillet 2024

> LIRE PLUS

Realease capital dévoile sa nouvelle identité graphique, affirmant son engagement en tant qu’acteur de l’économie circulaire

Publié le 2 juillet 2024

> LIRE PLUS