« Numérique inclusif » : le gouvernement met en avant le logiciel libre

« Numérique inclusif » : le gouvernement met en avant le logiciel libre


Numerama

Avant sa démission, le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi, a signé un arrêté créant le label « Numérique inclusive ». Délivré par l’Agence du numérique, cette certification est à destination des entreprises, associations, établissements publics et collectivités territoriales, peut-on apprendre sur le site Numerama. Elle vise à identifier les dispositifs « concourant, sur l’ensemble du territoire, à des objectifs d’inclusion sociale numérique ».

D’après une étude du CSA Research pour le Syndicat de la presse sociale datée de mars 2018, environ 14 millions de personnes sont mal à l’aise avec Internet. Il convient de noter que la structure candidate au label devra utiliser des logiciels libres et ouverts pour la réalisation des missions. Les outils développés seront partagés sur un dépôt public et devront être documentés, est-il précisé. En outre, le label demande de partager le contenu intellectuel et la documentation selon une licence Creative Commons ou une licence équivalente.

À découvrir sur le site Numerama