Pirate informatique : des tribunaux français victimes

Clubic

Durant une grande partie de l’année 2017, des milliers de mails frauduleux ont été envoyés aux greffes des tribunaux. Tous provenaient d’adresses inventées, inspirées de vraies adresses des employés de l’administration judiciaire, nous informe le site Clubic. L’objectif était de récupérer des décisions de justice émanant des différents tribunaux. Des tentatives de piratage qui auraient été mises en place en raison des difficultés techniques et financières des greffes à rendre publics les différents délibérés. Heureusement, le Conseil d’État, chef de la juridiction administrative, a indiqué qu’ « ils avaient été alertés en 2017, par les greffes, d’un afflux de demandes émanant de fausses adresses. Nous avons donné consigne de ne pas répondre, et ces pratiques n’ont pas repris en 2018».

Lire sur Clubic