Revue de presse du mois d’octobre 2022


Revue de presse

Ce mois-ci dans la presse, des aides destinées aux entreprises pour faire face à la hausse des prix de l’énergie, le FMI en état d’alerte, une pénurie alimentaire annoncée et enfin le lancement d’une académie du metavers.

Entreprises : Des aides pour faire face à la hausse des prix de l’énergie

hausse des prix de l’énergie

Les aides pour l’énergie tant attendues par les entreprises sont arrivées. Le gouvernement a annoncé une enveloppe de près de 10 milliards pour les sociétés. Objectif : faire face à la hausse des prix de l’électricité et du gaz. L’Etat prendra à sa charge en 2023 une partie de la facture d’électricité pour les PME et les TPE, mais aussi pour les hôpitaux.

Un amendement au budget 2023 sera déposé par le gouvernement pour porter la mesure. Concrètement, « en intégrant la part de nucléaire (le tarif Arenh, accès régulé à l’électricité nucléaire historique, NDLR), cela correspond à une prise en charge à partir d’un prix moyen du MWh de 180 euros », a précisé la Première ministre Elisabeth Borne. « Cet allègement pourra donc atteindre 120 euros par MWh », a renchérit le ministre de l’économie, Bruno Le Maire.

Autre mesure : une simplification du guichet unique mis en place pour les entreprises, à partir du 15 novembre. Les entreprises dont les factures d’énergies ont augmenté d’au moins 50 % en 2022 pourront obtenir une aide et demander un acompte. Par ailleurs, les plafonds existants seront relevés et une entreprise pourra toucher jusqu’à 150 millions d’euros d’aides, pour les plus grosses.

Lire la suite sur le site de Public Sénat

Le FMI alerte sur des perspectives économiques “détériorées”

perspectives économiques “détériorées”

La possibilité d’une légère récession se dessine. Le dernier rapport du Fonds monétaire international est sans équivoque.  En bref, “le pire est à venir et beaucoup de gens auront le sentiment d’être en récession en 2023”, indique l’organisation qui veille sur l’économie mondiale. Depuis avril, les perspectives économiques mondiales se sont “considérablement détériorées, et le ralentissement de l’économie s’est intensifié”, souligne le rapport. Une vision partagée par Jamie Dimon, l’influent patron de la banque JPMorgan : “ Il y a des raisons très très sérieuses susceptibles de pousser les États-Unis et le monde – l’Europe est déjà en récession – dans une sorte de récession d’ici six à neuf mois “, estimait-il sur la chaîne américaine CNBC en octobre dernier.

Lire la suite sur le site du Figaro

Après le carburant, bientôt la pénurie alimentaire ?

la pénurie alimentaire ?

La filière du froid est impactée par la pénurie de carburant. L’association professionnelle représentant près de 120 entreprises de transport et de logistique de produits frais et surgelés, estime que le secteur va commencer sérieusement à souffrir des problèmes de distribution de carburant et des grèves dans les raffineries Total Energies et Esso.

Dans un communiqué, la Chaîne logistique du froid a alerté sur les risques de rupture de l’approvisionnement des produits sous température dirigée. Les difficultés sont tangibles, notamment dans les Hauts-de-France. En moyenne, les transporteurs possédant des cuves avancent une visibilité à une semaine. Les autres transporteurs restent tributaires des stocks disponibles en station-service. Toutes les denrées périssables (matières premières agricoles – viandes, produits de la pêche, fruits & légumes – produits finis ou semi-finis – plats cuisinés, produits traiteurs, frais ou surgelés) sont concernées.

Pour pallier cette situation, la déléguée générale de La Chaîne logistique du froid demande au gouvernement “ que les carburants soient maintenus et restent accessibles aux transporteurs frigorifiques sous peine de mettre en péril l’approvisionnement des populations”.

Lire la suite sur le site Stratégie Logistique

Bienvenue à l’académie du métavers

académie du métavers

L’Académie du Métavers, première école gratuite et inclusive exclusivement dédiée au métavers vient d’être lancée à Marseille. A compter du 5 décembre prochain, elle va former une vingtaine d’élèves dans sa première promotion de concepteur / développeur en technologies immersives et de technicien support/assistance.

Le cursus s’étendra sur une vingtaine de mois, à savoir 3 à 6 mois de formation individuelle intensive, puis 12 à 18 mois en alternance au sein d’entreprises régionales. Entreprise sociale et solidaire spécialisée dans les métiers du numérique (20 000 personnes formées depuis 2013), Simplon.co assurera ces formations, et Meta lui fournira son expertise, ses solutions et des équipements (dont des casques de réalité virtuelle Quest 2) pour l’accompagner, et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur contribuera à son financement à hauteur de 350 000 euros aux côtés de l’Europe et des organismes de formation professionnelle (OPCO).

Lire la suite sur le site Usine Digitale