COVID 19 : 5 raisons de choisir un robot de désinfection


robot de désinfection

 

Face à la recrudescence des cas de Covid 19 en France, l’inquiétude d’une seconde vague grandit. Les entreprises, établissements de santé et collectivités se préparent à ce risque et l’anticipent : stock de masques, de gels hydroalcooliques  ou encore mise en place de systèmes de télétravail. Certains ont même misé sur des appareils innovants comme les robots de désinfection équipés de lampes UV. Top 5 des avantages de cette robotique, tueuse de virus par REALEASE CAPITAL, société de location évolutive.

Des robots autonomes et mobiles à Ultraviolet (UV-C) qui arpentent les locaux des industries, des établissements de santé ou des collectivités locales détruisant sur leur passage tous les agents pathogènes. Ceci n’est pas de la science-fiction mais bien la réalité. Aujourd’hui, des machines robotisées entièrement automatisées sont capables de désinfecter une chambre en 10 minutes. Une technologie qui a déjà convaincu de nombreux clients en ces temps de crise sanitaire. C’est le cas, en France, de la société Aéroports de la Côte d’Azur et de la clinique Paul Picquet à Sens. Toutes deux ont fait appel à une société danoise (UVD Robots), dont les produits sont distribués en France par la société AKED depuis avril 2020.

Né d’une collaboration entre l’hôpital universitaire d’Odense et le système de santé du Danemark, ce robot de désinfection a été créé à l’origine pour lutter contre  les infections nosocomiales dans les établissements de santé. Depuis le début de sa commercialisation en 2016, plus de cent-dix pays l’ont adopté, notamment la Chine via le Sunay Healthcare Supply, qui a acheté plusieurs centaines de ces robots pour limiter la propagation de la  Covid 19

« Grâce à cet accord, plus de 2 000 hôpitaux auront désormais la possibilité d’assurer une désinfection efficace, protégeant à la fois leurs patients et leur personnel », a déclaré Su Yan, PDG de Sunay Healthcare Supply, dans un communiqué de presse. La robotique alliée à la technologie UVD serait-elle un rempart contre laCovid 19 ? Voici 5 raisons de s’en convaincre.

1ère raison : Il apporte un niveau supplémentaire d’hygiénisation

Le coronavirus SARS-CoV-2, à l’origine de la maladie Covid-19, se transmet principalement par inhalation de postillons ou de gouttelettes infectieuses émises lors d’éternuements ou de toux.  Le virus se propage également  par l’intermédiaire de surfaces ou d’objets contaminés. La durée de survie du virus serait de 24 heures sur du carton, de 3 jours sur du plastique et de l’inox et de 4 jours sur du verre et du bois. Une désinfection des surfaces et des objets  est donc indispensable.

« Pour désinfecter leurs locaux, de nombreuses industries, collectivités et autres ont fait appel à des entreprises de nettoyage. Ils n’ont pas forcément pensé aux robots de désinfection. Pourtant, se doter de ce type de technologie, en complément du  travail des agents, n’est pas superflu.  Il apporte une réelle étape supplémentaire d’hygiénisation ».

(Yannick Flinois, Directeur technique et commercial au sein d’AKED).

2ème raison : il assure la protection du personnel de nettoyage

Même si les sociétés ont mis en place des protocoles de nettoyage rigoureux, ils sont très contraignants pour les agents, ils  inhalent des produits chimiques qu’ils utilisent et restent confrontés au risque de contamination.  La technologie par ultraviolets de ces robots permet de traiter  à la fois la contamination de l’air et celle des surfaces tout en assurant  la protection du personnel. Aujourd’hui, des  tests indépendants par des laboratoires accrédités  et indépendants au Royaume-Uni et au Danemark ont prouvé que le robot UVD assure une désinfection à 99,99999%.

« Quand vous avez un endroit contaminé, au lieu d’envoyer quelqu’un masqué et ganté pour nettoyer, on peut envoyer d’abord  le robot  pour réduire la charge de contamination ».

(Yannick Flinois, Directeur technique et commercial au sein d’AKED)

3ème raison : il est entièrement automatisé

Les dernières études scientifiques sur les UV et de nombreux essais ont confirmé leur efficacité dans la lutte contre les épidémies, et ont servi de base à la conception du robot UVD, un outil qui mesure  1,71 mètres de haut et pèse 140 kilos  qui fonctionne de manière automatisée.

« Cette  automatisation  permet d’appliquer  d’une manière identique et traçable  la procédure de désinfection qui a été préalablement programmée, ce qui est impossible à garantir dans le cas des désinfections manuelles. Ce constat est inhérent aux contingences humaines et ne remet pas en cause le travail des agents de propreté. »

(Yannick Flinois, Directeur technique et commercial au sein d’AKED).

4ème raison : il est simple d’utilisation

Le robot UVD scanne l’ensemble de la pièce à désinfecter puis créé une carte numérique de son environnement. L’agent programme ensuite le parcours du robot sur la tablette de pilotage  en fonction de son positionnement par rapport aux surfaces à traiter et au degré de décontamination voulu. Il peut ensuite valider le résultat obtenu.

« Une fois la programmation réalisée et validée,  reste à la personne de choisir la pièce à désinfecter :  la salle de réunion, le bloc opératoire, la chambre, le local… et le robot se présente automatiquement  devant la pièce en question et la désinfecte. Il a été conçu pour être utilisable par tous, et ne nécessite pas de compétences techniques ou informatiques particulières. »

(Yannick Flinois, Directeur technique et commercial au sein d’AKED).

5ème raison : son prix est rapidement amorti

Une fois installé et opérationnel, il faut compter environ 80 à 100 000 euros pour un robot UVD. Une somme importante qu’il faut mettre en balance avec le coût de l’absentéisme ou de l’arrêt de production pour les entreprises mais aussi par rapport au coût global d’une personne atteinte d’une maladie nosocomiale à l’hôpital. Conscient du prix de cette technologie, AKED propose à ses clients des contrats de location évolutive, via son partenaire REALEASE CAPITAL, société de location financière. Une option de leasing qui permet de bénéficier de nombreux avantages :

  • un retour sur investissement immédiat tout en minimisant le risque financier,
  • un accès aux dernières  évolutions technologiques sans impacter la trésorerie.
  • un budget tout compris : le coût de la maintenance, la formation des équipes, l’installation… 

Pour aller plus loin, veuillez consultez notre article sur la Robotique médicale : 4 avantages de la location financière.  

 

Pour en savoir plus :
AKED
UVD ROBOTS
REALEASE CAPITAL