Revue de presse du mois de juin 2022


Revue de presse

Ce mois-ci dans la presse, des startups qui s’agrandissent, les investissements en Chine mis à mal par les restrictions sanitaires, des robots à l’hôpital et enfin le premier datacenter de Google inauguré en France.

Quand les startups deviennent des importants sites industriels

Les startups deviennent des sites industriels

Les startups s’agrandissent. Selon Paul-François Fournier, directeur exécutif chargé de l’innovation à Bpifrance, au premier semestre 2022, 25 nouveaux sites industriels ont été inaugurés en France par des startups et PME innovantes, contre 18 durant l’année 2021. Une bonne nouvelle, même si le chemin reste long pour atteindre les 100 usines nouvelles par an dans des domaines de rupture technologique prévu par le plan d’investissement France 2030.

Pour autant, les startups continuent de gagner du terrain et, signe de leur bonne santé économique, elles sont nombreuses à avoir pu lever des millions d’euros pour leur développement : “Pour ce qui est des levées de fonds supérieures à 100 millions d’euros, il n’y en avait eu aucune en 2013, et il y en a eu 29 en 2021”, précise Paul-François Fournier. Chimie verte, moteur électrique, stockage d’énergie, les startups comptent bien se faire une place de choix dans l’écosystème industriel avec à la clé des postes à pourvoir, même si pour l’heure, l’impact sur l’emploi n’a pas encore été mesuré.

Lire la suite sur le site Maddyness

Les restrictions sanitaires freinent les investissements vers la Chine

Les restrictions sanitaires en Chine

La Chine, scrutée par les entreprises européennes. Les mesures sanitaires répétées liées au Covid pourraient coûter cher à l’empire du milieu. De nombreuses sociétés étrangères reconsidèrent leurs investissements dans ce pays, d’après une enquête annuelle de la Chambre de commerce de l’Union européenne (UE) en Chine, réalisée auprès de 600 entreprises en février et mars. Pour 60% des sociétés sondées, il est ainsi encore plus difficile de faire du commerce en Chine qu’en 2020, année initiale de la pandémie qui avait paralysé l’économie du géant asiatique.

Afin d’évaluer les répercussions des confinements et de la guerre en Ukraine, la Chambre de commerce a réalisé un sondage complémentaire en avril. Dans cette deuxième enquête, 23% des entreprises envisagent de transférer des investissements hors de Chine en raison des restrictions sanitaires. C’est la proportion la plus élevée depuis 10 ans.

Lire la suite sur le site Euractiv

Les robots trouvent leur place à l’hôpital

Les robots à l’hôpital

Améliorer le traitement des patients, faciliter le travail des soignants, les robots combinent ces deux atouts. Dans le secteur hospitalier, on compte aujourd’hui sur eux pour le confort des malades. Preuve :  le service de chirurgie pédiatrique du Médipôle Lyon-Villeurbanne utilise désormais un robot humanoïde pour rassurer les enfants. Plus nouveau encore, les robots sont davantage sollicités pour soulager les soignants. 

Dans une vidéo d’animation intitulée « Et si nous étions demain », l’ARS des Pays de la Loire a présenté la journée, heure par heure, d’un agent hospitalier, aidé par des robots. Hector, en véritable assistant, suit le soignant partout, lui ouvre la porte des chambres, enregistre la conversation avec le patient, soulève, va chercher le linge propre dans une armoire robotisée. Il lui épargne les tâches les plus pénibles et peut même lui rappeler les heures de relevé des températures, les médicaments à administrer.

Lire la suite sur le site Santé-Achat

Inauguration du premier datacenter Google en France : le géant américain rattrape son retard

Premier datacenter Google en France

Le datacenter made in Google s’implante en région parisienne. Le 30 juin, le géant américain a lancé son inauguration chez un hébergeur neutre de colocation. Google continue ainsi son implantation en Europe puisqu’il a inauguré le même mois un datacenter en Italie et un autre en Espagne, ce qui porte à 10 le nombre de régions cloud de la firme en Europe. Jusque-là Google était le seul grand acteur du cloud à ne pas disposer de datacenter en France.

Ce qui constituait un sérieux frein à son développement auprès de clients attachés aux valeurs de proximité et de localisation des données. Les clients en France étaient servis jusqu’ici à partir des datacenters d’Amsterdam (Pays-Bas), Mons (Belgique), Francfort (Allemagne) et Zurich (Suisse). Côté écologie, Google compte faire la différence et garantit l’efficacité énergétique ainsi que la performance de ses datacenters. “Nous attachons une attention particulière au développement durable, revendique Franck Zerbib. Nous travaillons à ce que tous nos datacenters soient alimentés à 100% par de l’énergie décarbonée à l’horizon 2030. Nous en sommes aujourd’hui à une moyenne de 66% dans le monde. Notre datacenter en France en est à 85%.”

Lire la suite sur Usine Nouvelle