Revue de presse du mois de novembre 2022


Revue de presse

Ce mois-ci dans la presse, le renforcement des aides à la décarbonation pour les industriels, des drones dans le ciel, le Royaume-Uni dans le rouge, des investissements en berne et de l’intelligence artificielle pour soutenir les services d’urgences des hôpitaux

Industries : Les aides à la décarbonation pourraient doubler

Emmanuel Macron et les aides à la décarbonation

“Si on arrive à passer des 10 millions de tonnes de CO2 évités à 20 millions instruits, nous doublerons les moyens consacrés à cet enjeu et passerons l’enveloppe de 5 à 10 milliards d’euros d’accompagnement » a lancé le président Emmanuel Macron en direction des industriels français. Les dirigeants des cinquante sites industriels français les plus émetteurs de CO2, dont le PDG de Total Energies Patrick Pouyanné, s’étaient réunis dans la salle des fêtes de l’Elysée pour écouter les nouvelles déclarations du président sur la décarbonation.

A cette occasion, le chef de l’Etat leur a demandé que des « contrats de transition écologique » soient signés pour graver dans le marbre les efforts promis, site par site, et secteur par secteur aussi, sous l’égide du ministre de l’Industrie. « Nous mettrons en ligne la carte de France des 50 sites » les plus émetteurs de CO2 pour suivre les progrès, a-t-il promis devant une carte de France géante montrant les émissions”, a-t-il ajouté

Lire la suite sur le site Capital

UE : Les drones reprennent du service

Les drones

Une nouvelle feuille de route pour les drones et leurs services associés. Livraison de colis, de matériel médical, surveillance, voire transport de personnes, les drones pourraient faire partie de notre quotidien d’ici à 2030. C’est en tout cas ce qu’appelle de ses vœux la commission européenne qui a adopté le 29 novembre 2022 la stratégie Drone 2.0 visant à favoriser l’exploitation commerciale des drones à grande échelle.

« La stratégie présentée aujourd’hui améliore non seulement la capacité de l’Europe à développer l’exploitation commerciale des drones à grande échelle, mais offre également de nouvelles possibilités, en particulier aux petites et moyennes entreprises« , déclare Adina Valean, commissaire aux transports, dans un communiqué. La Commission pense que le marché des services de drones pourrait atteindre d’ici à 2030 une valeur de 14,5 milliards d’euros en Europe et créer 145000 emplois si un cadre réglementaire adéquat est mis en place.

Lire la suite sur le site Usine digitale

Le Royaume-Uni dans le rouge

Rishi Sunak et la crise au Royaume-Uni

Le Royaume Uni devrait connaître la plus dure récession en 2023. L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) s’attend à une contraction de 0,4% du produit intérieur brut (PIB) du pays l’an prochain. Si le Royaume-Uni est moins dépendant que d’autres pays des interruptions d’approvisionnement en hydrocarbures russes, son mix énergétique repose néanmoins fortement sur le gaz, dont les cours ont été démultipliés sur un an.

De plus, le pays fait face à une pénurie aiguë de travailleurs, notamment en raison d’un nombre croissant de cas de maladies longues qui font diminuer la population active, mais aussi du Brexit, qui complique l’embauche de travailleurs européens.

 Lire la suite sur le site Euractiv

Crise de l’énergie : les investissements en berne

Boulanger et la crise de l’énergie

L’humeur n’est pas au beau fixe pour les investissements. Avec la hausse des prix de l’énergie et le conflit en Ukraine, les dirigeants ont le moral en berne et cela se ressent. Selon le dernier baromètre BPI-Rexecode, 49% des dirigeants interrogés comptent investir ou ont investi en 2022.C’est 10 points de moins qu’il y a un an. A l’exception de la première période de pandémie en 2020, il s’agit du point le plus bas depuis le début de l’année 2019.

D’après de récents chiffres de la Banque de France, l’investissement des entreprises devrait nettement marquer le pas en 2022 (+1,8% contre +12% l’année dernière dans le contexte de la reprise post-pandémie). Bonne nouvelle cependant pour les investissements dans l’énergie et l’environnement. Face à l’explosion des coûts, de plus en plus d’entreprises disent vouloir orienter leurs dépenses d’investissement vers le secteur de l’environnement (économie d’énergie, recyclage). Elles sont 39% au dernier trimestre dans ce cas de figure, soit un ratio bien supérieur à la moyenne de la période 2017-2021 (25%). Ces investissements ont concerné avant tout les systèmes de tri des déchets et le recyclage (61%), le changement du parc automobile (43%) et l’achat d’équipements de production plus performants énergétiquement.

Lire la suite sur le site de La Tribune

Santé : L’IA pour réduire le risque d’erreurs de prescriptions

Services des urgences

L’intelligence artificielle pourrait-elle limiter le risque d’erreurs aux urgences, réduire les coûts de l’hôpital et faciliter le travail des professionnels de santé ? C’est ce que croit le ministère de la santé en expérimentant l’outil numérique IA notamment à l’APHP et au CHU d’Amiens.

Son but :  détecter les conséquences néfastes, potentielles ou avérées, résultant de l’intervention médicale (erreurs de diagnostic, prévention ou prescription inadaptée, complications d’un acte thérapeutique) ou de l’utilisation d’un produit de santé. L’expérimentation de l’outil IA menée pendant 24 mois, sera déployée en deux phases dans les services d’urgence des hôpitaux.

Lire la suite sur le site santé-achat