Revue de presse du mois d’octobre 2021


brèves du mois d'avril

Ce mois-ci dans la presse, les objectifs d’Emmanuel Macron pour accompagner la transition écologique des industries, des aides pour la relocalisation des entreprises en régions, l’Etat sollicité pour donner un coup de pouce financier à l’achat responsable et enfin la voiture électrique qui gagne toujours plus de terrain.

Transition écologique : Les objectifs d’Emmanuel Macron pour 2030

Plan France 2030

Afin d’accompagner la transition écologique des industries, le président Emmanuel Macron a  présenté un plan d’investissement « massif » de 30 milliards d’euros. Il est décliné sous  dix grands objectifs en vue de « faire émerger les futurs champions technologiques » et « d’accompagner les transitions de nos secteurs d’excellence » à l’horizon 2030. 

Parmi ces objectifs, le président appelle tout d’abord à « réinventer le nucléaire ». Il souhaite consacrer  un milliard d’euros au développement  des « réacteurs de petite taille innovants avec une meilleure gestion des déchets » et espère que la France  sera « leader de l’hydrogène vert » en 2030.

Mais pas seulement. Le chef de l’Etat a annoncé vouloir apporter 8 milliards d’euros à la décarbonation de l’industrie,  4 milliards d’euros aux  transports du futur et enfin 3 milliards d’euros au secteur de la santé.

Lire la suite sur le site Euractiv

Régions : Priorité à la relocalisation des entreprises

Relocalisation des entreprises

Redonner du dynamisme aux Régions, c’est le pari de la BPI France et du gouvernement. Tous les deux ont annoncé soutenir 58 nouveaux projets de relocalisation d’activités en régions, ce qui porte à 624 le nombre de lauréats de ce plan lancé en 2020 pour l’industrie de la Santé, l’électronique, la chimie, l’agroalimentaire, les intrants industriels et la 5G.

« Dans des secteurs critiques comme la santé, l’électronique, l’agroalimentaire, la 5G ou les intrants clés de la chimie ou des métaux, nous augmentons la part de production fabriquée en France de manière durable et compétitive », explique la secrétaire d’État à l’Industrie Agnès Panier-Runacher qui estime à 77 000 le nombre d’emplois créés ou confortés en France depuis un an.

Lire la suite sur le site du Progrès.

L’achat responsable a besoin de l’Etat

Achat Responsable

Et si l’Etat mettait la main à la poche, au travers d’aides financières, pour impulser l’achat responsable. C’est le souhait de Nadège Havet, Sénatrice du Finistère, co-auteur du rapport « Pour une commande publique sociale et environnementale ».

«Tous les cadres dirigeants des administrations, des établissements et des services publics réalisant des achats, des collectivités de plus de 3500 habitants devraient se voir assigner des objectifs d’achats durables et recevoir des primes s’ils les atteignent. Dans notre 20ème recommandation, nous proposons que les acheteurs eux-mêmes bénéficient, par exemple, d’un complément d’indemnité annuelle en fonction des objectifs atteints », souligne la sénatrice qui souhaite  également qu’un délégué interministériel soit nommé pour entretenir la dynamique de l’achat responsable.

Lire la suite sur Santé-Achat.

La voiture électrique n’a rien à envier au thermique

Voiture électrique

Le cabinet AlixPartners a publié  plusieurs sondages autour du véhicule électrique. Et le verdict est sans appel :  ce nouveau transport vert plait et même beaucoup. 97 % des propriétaires de voitures électriques n’envisagent pas de revenir aux moteurs thermiques.
Cette réussite a également des répercussions sur la part d’automobilistes prêts à changer leur véhicule thermique. En effet, de  11 % en 2019, ils sont passés à 25 % cette année. La voiture électrique poursuit donc son ascension.
Pour preuve, l’immense succès de la Tesla Model 3. En effet, la berline américaine est désormais le modèle le plus vendu en Europe, toutes motorisations confondues.

Lire la suite sur Auto-Plus.